My Job Glasses lève 5 millions d’euros pour révolutionner le modèle de recrutement des jeunes

– 100 000 étudiants et 40 000 professionnels de plus de 3 000 entreprises échangent sur My Job Glasses
– Avec cette deuxième levée, la startup veut investir massivement sur des solutions technologiques de gestion et de transformation de vivier de talents
– My Job Glasses a l’ambition de démocratiser le réseau pour donner à chaque jeune l’opportunité d’être acteur de sa réussite

 

My Job Glasses, le site qui facilite le réseau professionnel pour tous les jeunes, annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques et avec l’entrée à son capital du fonds Alliance Entreprendre.

Créée fin 2015, la startup avait déjà levé 1,5 million d’euros en 2018, auprès d’Alyan Group, du family office de Jean-Marc Bouchet et de Xavier Niel pour développer son activité. Opération réussie, la plateforme permet aujourd’hui à 100 000 étudiants de rencontrer gratuitement près de 50 000 professionnels de tous secteurs, en France et à l’international, pour y voir plus clair sur leur métier et découvrir celui qui leur correspond vraiment. Un véritable enjeu quand on sait qu’en 2020, 46% des jeunes actifs quittent leur premier job moins d’un an après leur embauche*, signe d’un fossé entre la réalité des métiers et l’image que s’en font les jeunes qui entrent sur le
marché du travail. Pour aller plus loin et s’assurer de la qualité des échanges entre professionnels et étudiants, My Job Glasses déploie sa Formation à la Démarche Réseau dans le cursus pédagogique de 180 établissements.

Avec cette deuxième levée dans le cadre de sa série A, la plus grosse startup de Station F veut franchir un cap “ Avec Emilie Korchia, mon associée, nous souhaitons investir massivement sur des solutions technologiques de gestion et de transformation de vivier de talents pour répondre aux enjeux de nos clients aujourd’hui et à plus long terme. Nous ne sommes pas un énième algorithme de
matching. L’objet de notre plateforme c’est de replacer l’humain au coeur du recrutement et de l’orientation des étudiants, en déployant une solution qui fait le pont entre deux mondes, bien au delà des simples jobboards ou forums qui ne prouvent plus leur efficacité ”, explique Frédéric Voyer, cofondateur de My Job Glasses.

Élue “Meilleure Entreprise Edtech 2020”, la startup a déjà convaincu plusieurs grands acteurs publics et privés dont La Société Générale, L’Oréal, La Marine Nationale, Saint-Gobain ou encore BearingPoint. Les entreprises qui rejoignent la plateforme se voient accompagnées dans le lancement de programmes ambassadeurs et ont la possibilité d’échanger avec des étudiants aux formations très diversifiées (BTS, IUT, universités, grandes écoles de commerce et d’ingénieur) lors de RDV informels en tête à tête soit directement dans les locaux de l’entreprise ou par visioconférence. Les collaborateurs participent ainsi activement au recrutement des nouvelles générations et à la marque employeur de leur entreprise. Ils permettent la constitution d’un vivier de talents extrêmement qualitatif qui assurera des recrutements à court et moyen / long termes.
Frédéric Voyer complète “Comme à chaque crise, les recrutements sont les premiers impactés avec un mécanisme de stop & go quand l’activité redémarre. La constitution d’un vivier de talents permet au contraire d’anticiper la reprise, en restant connectés aux étudiants pendant la période difficile, pour être beaucoup plus réactifs sur les embauches futures.”

*Observatoire national du Premier Emploi mené par Ipsos pour My Job Glasses en 2020

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© Copyright Alliance Entreprendre 2020, tous droits réservés

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?