Andjaro lève 13,4 millions d’euros pour accélérer son développement

Andjaro annonce une levée de fonds en série B de 13,4 millions d’euros auprès d’Idinvest Partners, Sofiouest, Arkéa via We Positive Invest son fonds d’innovation sociétale, Alliance Entreprendre et SWEN Capital Partners.

Cette levée de fonds va contribuer à financer la croissance de l’entreprise, à développer sa solution technologique et à cibler de nouveaux secteurs : industrie, logistique, banque et services publics.

La start-up française, acteur clé de la gestion et de l’optimisation des besoins de personnel, avec près de 250 000 mouvements de personnel en 2019 dans 3 pays (France, Royaume-Uni, Belgique), entend pérenniser l’emploi des cols bleus.

 

Après avoir levé 5 millions d’euros en 2018 auprès de Balderton Capital et de SAP.io, Andjaro, entreprise clé de la HR Tech, lève 13,4 millions d’euros en série B. Un nouveau tour de financement engagé avant la crise sanitaire actuelle, mené par Idinvest Partners via le fonds MH’Innov, rejoint par la société d’investissement Sofiouest, We Positive Invest, le fonds d’innovation sociétale du groupe Arkéa, ainsi que des fonds gérés par Alliance Entreprendre et SWEN Capital Partners. Cette nouvelle levée de fonds va permettre à Andjaro de poursuivre sa stratégie de développement commerciale en adressant notamment de nouveaux secteurs et en développant sa technologie et ses services en Europe.

 

Agir positivement pour l’emploi

Co-fondée en 2015 par Quentin Guilluy et Ivan de Pontevès, Andjaro a pour but de simplifier et flexibiliser la recherche de collaborateurs pour des missions ponctuelles en priorisant l’interne. Pour cela, la start-up propose une plateforme permettant de mettre en relation des managers en recherche de personnel avec les collaborateurs volontaires et disponibles dans l’entreprise.

Selon Alexandros Stratis, directeur de recherche de la société d’analyse IDC, les fournisseurs de solutions tels qu’Andjaro ont un rôle clé à jouer sur le marché de l’emploi, en raison du besoin accru de digitalisation des processus de gestion des effectifs et des ressources.

« La situation inédite que vit la France comme le reste du monde met plus que jamais en avant la raison d’être et la mission d’Andjaro : sécuriser et pérenniser l’emploi des cols bleus, population longtemps oubliée de la HR Tech », explique Quentin Guilluy, co-fondateur et CEO d’Andjaro. L’appel massif aux contrats précaires est souvent lié à une réaction hâtive du manager/recruteur, qui fait appel à un contrat pour un ou deux jours faute de visibilité exhaustive et instantanée sur les ressources disponibles à l’intérieur même de son entreprise ou de son écosystème. Réduire cette friction, c’est rationnaliser le rapport à l’emploi et à la précarisation de l’emploi, et nous entendons utiliser cette levée de fonds pour déployer massivement cette vision ».

« L’économie de demain aura besoin de solutions viables et utiles comme Andjaro. Nous sommes convaincus que les mutations autour du travail que nous traversons ouvrent un large espace pour continuer d’innover afin d’agir positivement et de façon pérenne sur l’emploi », indique Nicolas Debock Managing Director chez Idinvest Partners. « Nous avons été impressionnés par la capacité et l’agilité d’Andjaro à accompagner ses clients historiques. Cela démontre la pertinence de sa solution. Nous sommes ravis de faire bénéficier l’entreprise de l’expertise de Malakoff Humanis sur le marché français et de notre expertise à internationaliser les start-up ».

 

Accélération à l’international et ouverture à de nouveaux secteurs

Acteur montant du staffing en Europe, Andjaro va accroître son développement international, notamment en Europe occidentale, et accélérer son développement dans les secteurs de l’industrie, la logistique, la banque et les services publics en France.

Afin de pouvoir soutenir davantage les organisations dans leur objectif de pérenniser les emplois les plus vulnérables — les cols bleus —, Andjaro entend également investir davantage dans sa solution technologique. L’équipe R&D travaille depuis ses débuts sur un modèle de « Workforce Intelligence » basé sur un algorithme de matching. Andjaro compte renforcer cet algorithme qui fait correspondre en temps réel les collaborateurs disponibles avec les besoins des équipes opérationnelles. Cette solution SaaS a d’ores et déjà séduit des groupes internationaux comme : Sodexo, Elior, Compass, ENGIE ou encore Starbucks et Benefit Cosmetics, qui l’ont pour certains positionné au centre de leur réponse à la crise sanitaire : « Il faut pouvoir remplacer rapidement certains de nos salariés en poste qui ne peuvent plus se rendre sur leur lieu de travail habituel parce qu’ils sont confinés. On joue à plein la carte de la mobilité interne en nous appuyant sur Andjaro, qui calcule les temps de trajet et nous permet de réaffecter quasiment au jour le jour nos ressources disponibles sur les sites en suractivité », explique Arnaud Debart-Johner, DRH d’Elior Restauration, CEO d’Elior Group.

Cette accélération se traduira également par un renforcement des effectifs. Andjaro souhaite recruter, en France comme dans ses bureaux européens des commerciaux, des profils « opérations » ainsi que des ingénieurs. Ce nouveau financement va donc permettre à Andjaro de renforcer son leadership en offrant des opportunités de carrières à de nombreux talents, pour construire une entreprise innovante et socialement responsable. L’investissement de We Positive Invest, le fonds d’innovation sociétale du groupe Arkéa témoigne d’ailleurs de ce positionnement responsable.

« En l’état actuel de la situation économique mondiale, l’emploi risque d’être durement impacté. Cette levée de fonds va nous permettre de sécuriser notre trésorerie tout en continuant notre plan d’embauche ambitieux » ajoute Quentin Guilluy. « Notre ADN nous pousse à embaucher en CDI et nous n’y dérogerons pas ! », conclut-il.

  

Contexte lié à la crise du Covid-19

Face à la réorganisation nécessaire et urgente des entreprises de redéployer leurs ressources sur les sites dont l’activité s’intensifie, Andjaro a été sélectionné par le gouvernement dans leur Plan de Continuité d’Activité. Depuis le début de la crise sanitaire, la start-up est entièrement mobilisée pour être utile et aider ses clients à allouer leur personnel en risque de chômage partiel vers des entités actives.

 

Intervenants Investisseurs :

  • Idinvest – Nicolas Debock
  • Arkéa – Pierre Emmanuel Boulic
  • Sofiouest – Patrice Hutin
  • Alliance Entreprendre – Benoît Thiédey
  • Swen Capital Partners – Anatole Maizieres
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© Copyright Alliance Entreprendre 2020, tous droits réservés

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?